Les photos de ce voyage
sont accessibles aux membres sur l´onglet 'photos'
dans la gallerie 'Italie 2008' et ses sous-galleries 'participants' et 'Lieux'.


Voyage APJA à Florence

 



Le premier voyage à l’étranger de l’APJA s’est donc déroulé à Florence, du 7 au 10 Avril dernier, à la découverte de ce raffinement extrême des Florentins qui perpétuent encore aujourd’hui leur tradition d’Amour du Beau héritée directement des préceptes de la Renaissance.

Armand de Foucault, spécialiste des jardins méditerranéens et cicérone éclairé de ce voyage, a ainsi permis aux 32 participants présents de découvrir et de comprendre 14 jardins « œuvres d’art », véritables modèles pour les architectes du monde entier.

 

Tout au long de ces 14 visites, effectuées par un temps clément, à défaut d’être idéal, les photographes ont «mitraillé» panoramas, perspectives, plantes et décors d’architecture, les botanistes chevronnés ou en herbe ont couvert des carnets de notes et les propriétaires de jardin ont souvent rêvé de transformation ou d’amélioration pour leurs propres domaines.

 

L’accueil fut partout exceptionnel et chaleureux, les différents propriétaires rencontrés ayant à cœur de faire partager leur passion à ces amateurs souvent éclairés et toujours admiratifs.

 

Le logement, dans un hôtel cousin de la Villa d’Este, au bord de l’Arno, était à la hauteur de la splendeur des lieux visités ; l’ambiance ne pouvait donc être qu’au bonheur tout au long de ces 4 jours bien remplis, laissant à beaucoup d’entre nous l’envie de revenir découvrir d’autres lieux de ce patrimoine énorme que constituent les jardins italiens.

 

Lundi 7 Avril

 

Le premier jour, après un réveil extrêmement précoce et un vol très matinal, nous amena dès le milieu de la matinée à la Villa Cetinale, la plus belle des environs de Sienne, dont le jardin néo-renaissance se déroule au pied d’une colline dominée par un Ermitage appartenant aux propriétaires.

Notre flânerie érudite mais un peu paresseuse se termina par un buffet fort sympathique concocté sur place et servi au sein même de la villa.

 

Cela nous permit de reprendre des forces pour visiter ensuite le Castello di Celsa, propriété de la Princesse Livia Aldobrandini ; cet étonnant logis, évoquant plus les brumes écossaises que la douceur toscane, possède des jardins, parfaite réinterprétation des jardins créés par Baldassare Perruzzi, célèbre architecte siennois, auteur du Palazzo Massimo alle Colonne et de la Villa Chigi (dite la Farnésine) à Rome.

 

La journée se termina par un cocktail que nous offrit la Princesse Guicciardini Strozzi et sa fille Natalia Strozzi dans leur villa Cusona ; cette propriété viticole dominant la campagne des alentours de San Gemignano possède un jardin pourvu de somptueux pins parasol et d’un très beau labyrinthe de buis. C’est également une demeure politique s’il en est puisque, depuis Machiavel, elle a toujours attiré les personnalités, du Roi Emmanuel II, qui venait y chasser à un certain Tony Blair, qui y séjourne encore aujourd’hui régulièrement.

 

Mardi 8 Avril

 

Cette journée purement florentine débuta par la visite de l’extraordinaire Palais Corsini sul Prato, en compagnie de sa non moins extraordinaire propriétaire, la Princesse Corsini.

Il était quasi impossible de s’arracher de ce jardin majestueux, à l’ordonnance d’un très grand classicisme avec sa belle allée de statues, ses parterres de buis, ses pots de citronniers et d’orangers, mais aussi ses espaces romantiques et moins guindés, ses immenses orangeraies et ses nombreux ateliers ; sur les 2 hectares que compte ce jardin au cœur de la ville, 1 cependant reste réservé aux herbes folles et aux chevaux !.

 

La visite se continua par celle plus classique, des Jardin de Boboli, où nous accueillirent le Dott. Alessandro Cecchi, Directeur du jardin, et Dott.ssa Litta Medri, ancienne Directrice. Grâce à leurs explications nous pûmes comprendre un peu mieux les subtilités du principal jardin des Médicis, fleuron des jardins Renaissance que conçurent les artistes les plus célèbres de l’époque, tous élèves de Michel Ange : le Tribolo, Ammannati, Vasari, Buontalenti, etc…

 

Elle se continua par l’intéressante découverte des Jardins Bardini, unique jardin anglo-chinois de Florence, dont nous rencontrions la restauratrice, la Dott.ssa Mariachiara Pozzana.

 

Il était temps d’aller nous restaurer, après un bref parcours dans les collines environnant Florence, dans l’une des nombreuses salles de la Villa Corsini, où nous recevaient pour un buffet la Marquise Inès d’Ormesson Corsini et son mari, le Marquis Giovanni Corsini, propriétaires d’une des rares villas ayant appartenu aux Médicis et encore privées.

Le temps, assez pluvieux, ne nous permit d’admirer le seul exemple de jardin suspendu de Toscane que des fenêtres, mais le somptueux décor intérieur de fresques, l’inoubliable et gigantesque salle de bal, nous firent accepter sans trop de peine ce petit accroc à notre programme botanique.

 

Ce fut encore malheureusement sous la pluie que nous parcourûmes les allées et les terrasses de la Villa La Pietra, l’ancienne villa de Harold Acton, magnifiquement restaurée et aujourd’hui propriété de la «New York University».

 

Le temps plus clément de la fin d’après-midi nous permit de flâner dans Florence en compagnie d’Andrea Ghiottonelli, historien d’art et cicérone éclairé de cette visite trop rapide.

 

Mercredi 9 Avril

 

Soucieux de notre forme et de notre santé, le bus nous laissa ce troisième matin au cœur d’un charmant village dominant la ville, pour accéder, après quelques centaines de mètres au travers des collines, à la célèbre Villa Gamberaia, propriété de Camilla Zalum, héritière de la famille Marchi. Cette famille avait racheté au XIXè siècles les trois plus belles villas de Florence : la Villa Gamberaia (dite aussi Villa Capponi), la Villa Médicis de Fiesole (construite en 1450) et la Villa I Collazzi (réalisée par Santi di Tito, l’élève préféré de Michel Ange).

 

Il était là encore difficile de s’arracher au charme de ce très beau jardin, créé en 1905 par la Princesse Ghyka de Serbie et considéré à juste titre comme un des plus beaux jardins de Florence.

 

En fin de matinée, nous prenions cependant la route vers Lucca pour aller découvrir, à flan de collines, la Villa Massei. Deux canadiens installés à Florence ont, en peu d’années, créé en cet endroit un des plus intéressants exemples de jardin élaborés sur le modèle du jardin néo-Renaissance et ont relaté cette expérience dans un magnifique livre sur leur jardin.

 

Une fois de plus nous pouvions admirer non seulement une remarquable mise en valeur de l’espace, mais aussi la beauté du paysage environnant, préservé grâce à une loi locale qui interdit toute construction enlaidissant les collines de Toscane, les vallées étant réservées aux nécessaires zones marchandes ou industrielles.

 

Le déjeuner se déroula dans la très sympathique Fattoria Maionchi, une petite villa-ferme-restaurant, productrice de vin et d’huile, par une dégustation de produits locaux.

 

Ce fut ensuite la Villa Torrigiani, remarquable monument baroque à la façade ornée de statues, dont les jardins furent dessinés par André Le Nôtre, à l’occasion de son voyage à Rome en compagnie de Nicolas Santini, Ambassadeur de la République de Lucca à la Cour de Louis XIV et ancêtre du propriétaire.

Ce voyage, conçu à l’origine pour montrer au Pape les projets de Versailles, permit également à Le Nôtre de découvrir les jardins de la Villa Doria Pamphilij qui étaient en construction à l’époque et dont le fameux « grand canal » l’éblouit au point d’être considéré souvent comme l’ancêtre de celui de Versailles.

Une partie de ces jardins fut transformée en parc à l’anglaise au XIXe, mais il subsiste notamment une pièce d’eau entourée de pots et terminée par une très belle grotte à l’image des vents.

Don Fabio Colonna, propriétaire de cette magnifique villa, nous permit de surcroît d’admirer le grand salon baroque qui traverse sa demeure.

 

Nos visites de la journée se terminèrent par la Villa Reale di Marlia, ancienne villa de la Princesse Elisa Bonaparte Bacciocchi, Grande Duchesse de Toscane, rachetée et restaurée par le Comte Pecci Blunt dans les années 1930.

Cette villa somptueuse, qui servit d’écrin aux plus belles réceptions jamais données en Italie au XXe siècle, possède un parc aux dimensions gigantesques, pourvu d’une grande variété de constructions végétales ou architecturales, et nous laissa hélas un peu sur notre faim, car il était impossible de tout apprécier sans y consacrer une pleine journée.

 

Les plus courageux tentèrent enfin un tour rapide du centre-ville de Lucca, sous une pluie battante qui nous avait jusque là épargnés, avant de rentrer à l’hôtel pour une dernier dîner.

 

Jeudi 10 Avril

 

Cette dernière matinée nous amena prudemment dans les environs de l’aéroport, visiter la Villa Guicciardini Corsi Salviati, qui appartient depuis plus de cinq siècles à la même famille.

Architecture de buis encadrant des parterres fleuris de pensées multicolores et statuaire importante ponctuant le périmètre du parc, ainsi que de nombreux pots d’agrumes, caractérisent ce jardin baroque

 

Sur la colline dominant les faubourgs de Florence, notre dernière visite fut pour la Villa Médicis La Petraia, ancienne résidence des Médicis transformée en Résidence royale par Victor Emmanuel II.

Un parc classique descendant en pente douce vers la vallée, de belles serres encore bien remplies, les pots n’ayant pas encore été sortis dans ce jardin et des carrés de semis et de fleurs sur une partie de la vaste terrasse.

… mais aussi un extraordinaire et gigantesque patio couvert qui nous laissait sans voix devant la somptuosité de son décor.

 

Le buffet de notre dernier déjeuner était installé à l’intérieur en raison de l’incertitude du temps, mais nombre de nous préférèrent aller s’installer sur la terrasse pour admirer une dernière fois le panorama de Florence.

 

 

 


{mospagebreak}
{mospagebreak}

==== INFOS SORTIES ==== Si vous n'êtes pas encore membre, inscrivez-vous pour recevoir par mail les informations sur les sorties en préparation

 

Réservé aux membres

Visiteurs

Nous avons 68 invités et aucun membre en ligne

Réalisation © Abscisse